L'écho des 2 rives - décembre 2022

​MOT DE LA DIRECTRICE

​Cette édition de l'infolettre vous permettra de suivre quelques travaux réalisés durant les périodes estivale et automnale.  Pour 2023, plusieurs nouveaux projets sont prévus pour améliorer l'environnement fluvial, ils vous seront  présentés au courant de la prochaine année, restez à l'affût !

En cette période, propice aux remerciements, je tiens à dire merci aux membres du conseil d'administration et à toutes les personnes qui collaborent de près ou de loin avec le Comité ZIP Les Deux Rives.​

Mon équipe se joint à moi pour vous souhaiter de joyeuses fêtes !

Bonne lecture

Mylène Vallée

******Prenez note que nos bureaux seront fermés du 22 décembre 2022 au 9 janvier 2023. ******

LAC À L'ÉPAULE : BILAN DE LA MISE EN OEUVRE DU PARE 2021-2026

Le mercredi 7 décembre dernier, les employés et les membres du conseil d’administration du Comité ZIP Les Deux Rives se sont réunis autour d’un lac à l’épaule, afin de faire un bilan de la mise en œuvre du Plan d’Action et de Réhabilitation Écologique (PARE) stratégique 2021- 2026. La session de travail a eu lieu à l'Auberge Godefroy de Bécancour.

Les échanges ont permis, à travers différentes thématiques, de trouver des pistes de solutions afin de nous assurer que les actions réalisées par notre organisme permettent d’atteindre les objectifs fixés.

TABLE DE CONCERTATION DE L'ESTUAIRE FLUVIAL (TCREF) ​

​Cet automne, la table de concertation de l'estuaire fluvial s'est réunie au musée Pop de Trois-Rivières afin de faire le point sur la stratégie de mobilisation et de débuter  l'arrimage des règles de fonctionnement de la table avec le nouveau cadre de référence du Ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs.  Le travail d'arrimage se poursuivra en janvier 2023. 

Le comité sur les eaux usées a tenue sa première rencontre en octobre dernier. Ce comité a été mis en place afin de travailler à la réalisation d’un plan d’action pour diminuer les impacts des eaux usées sur le territoire.​ La prochaine rencontre du comité est prévue en janvier 2023.

La prochaine assemblée des membres de la TCREF (forum) aura lieu en mars 2023. Surveillez vos courriels après les fêtes pour plus de détails.

UNE PLANTATION D'ESPÈCES D'ARBRES HORS DU COMMUN RÉALISÉE DANS LE SECTEUR MONTESSON À BÉCANCOUR

Au cours de l'automne, le Comité ZIP Les Deux Rives a achevé des travaux d’implantation d’espèces arbustives et arborescentes indigènes du Québec ou limitrophes et adaptées aux conditions écologiques du milieu. L'objectif est d'augmenter la résilience des écosystèmes exceptionnels de l’île Montesson face aux menaces liées aux changements climatiques et diversifier les ressources alimentaires et d’habitats pour la faune environnante. Au total, c’est 530 arbres et arbustes qui ont été plantés dont des espèces hors du commun tel le Platane d’Amérique, le Charme de Caroline, le Noyer hybride, le Caryer cordiforme, le Micocoulier occidental et plusieurs autres.​

VERS UN PLAN DE LUTTE CONTRE LES ESPÈCES EXOTIQUES ENVAHISSANTES DANS LA MRC DES CHENAUX

Amorcé à l'été 2022, le projet vise à détecter et caractériser les colonies de ces plantes exotiques envahissantes qui pourraient compromettre l'intégrité de milieux humides jugés prioritaires pour la conservation en bordure du fleuve Saint-Laurent. Pour chacun de ces milieux humides où l’on retrouve ces plantes, un plan d'action concret sera élaboré afin de proposer des méthodes de contrôle et/ou de prévenir leur envahissement. Le projet se poursuivra à l'été 2023.​

UNE BATAILLE GAGNÉE CONTRE LES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES QUI COMPROMETTENT LES MILIEUX HUMIDES RIVERAINS DU FLEUVE DANS LA MRC DE BÉCANCOUR

Ayant été amorcé en 2021, un travail de taille visant à contrôler 1537 m² de plantes exotiques envahissantes s’est achevé cet automne par l’équipe du Comité ZIP Les Deux Rives. Le projet visait à éradiquer des colonies de phragmites ainsi qu’une colonie de renouée du Japon qui compromettent l’intégrité des milieux humides prioritaires dans la MRC de Bécancour aux abords du fleuve Saint-Laurent. Concrètement, les colonies de plantes exotiques envahissantes ont été coupées et une toile géotextile a été installée sur la superficie coupée afin d’éviter la repousse. Cet automne, notre équipe a procédé à l’implantation de 2 760 arbustes et 30 arbres indigènes  pour lutter et ultimement compétitionner ces plantes envahissantes.​​

SUIVI DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES DANS LES MILIEUX HUMIDES RIVERAINS DU FLEUVE

Depuis près de quinze ans, le Comité ZIP Les Deux Rives est mandaté par le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs (MELCCFP) pour effectuer le suivi des plantes exotiques envahissantes dans les milieux humides du fleuve Saint-Laurent. Cette année, le suivi a été réalisé sur 23 stations situées à Bécancour et à  Saint-Pierre-les-Becquets. Notre équipe a noté la présence de plantes exotiques envahissantes sur 17 des 23 stations visitées. Les plantes les plus fréquemment observées pour ces stations étaient la salicaire commune et le butome à ombelle.​

CONSERVATION DES MILIEUX NATURELS RIVERAINS

Plan de conservation - Portneuf ouest

Le Comité ZIP Les Deux Rives a élaboré un plan de conservation des habitats fauniques riverains pour acquérir de l’information sur l’important complexe de milieux humides compris dans la MRC de Portneuf incluant les municipalités de Deschambault – Grondines, Portneuf et Cap-Santé.Les milieux humides en bordure du fleuve Saint-Laurent dans la MRC de Portneuf renferment des habitats fauniques exceptionnels. On y retrouve un des plus grands complexes de milieux humides fluviaux à Grondines. Ce plan de conservation s’adresse aux gestionnaires et aux acteurs du milieu et propose des orientations et recommandations en vue d’assurer la pérennité et l’amélioration des ressources naturelles présentes dans ce secteur. Différents acteurs sur le territoire à l’étude ont été consultés pour l’élaboration des recommandations de gestions et ils pourront ainsi s’impliquer dans la mise en œuvre du plan d’action ciblé.

Plan de conservation - Lotbinière est

Le Comité ZIP Les Deux Rives a élaboré un plan de conservation des habitats fauniques riverains pour acquérir de l’information sur l’importance des divers complexes de milieux humides et d’habitats fauniques compris entre la limite ouest de la municipalité de Sainte-Croix et la limite est de la municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly. En effet, le complexe de milieux humides dans cette zone se retrouve dans la plaine inondable du Saint-Laurent ou la marée se fait bien sentir. Ces écosystèmes exceptionnels sont fortement influencés par le fleuve et sont très sensibles aux changements exercés dans leur environnement. Le bas des falaises, crée des habitats importants spécifiques à cette région du fleuve Saint-Laurent, permettant que les rives demeurent à l’état naturel. Ce plan de conservation s’adresse aux gestionnaires et aux acteurs du milieu et propose des orientations et recommandations en vue d’assurer la pérennité et l’amélioration des ressources naturelles présentes dans ce secteur. Différents acteurs sur le territoire à l’étude ont été consultés pour l’élaboration des recommandations de gestions et ils pourront ainsi s’impliquer dans la mise en œuvre du plan d’action ciblé.