Installation d'habitats fauniques au lac Saint-Paul

​Mise en contexte

Le lac Saint-Paul, situé à Bécancour, renferme une grande biodiversité d’oiseaux et d’insectes. Cependant, les oiseaux nicheurs et certains insectes, dont les pollinisateurs, ont de plus en plus de difficulté à trouver des endroits propices à la nidification et des abris pour l’hiver. Dans un contexte où l’environnement est « nettoyé » (ex : chicots, tas de branches), la recherche d’emplacements optimaux entraîne une grande dépense d’énergie et une compétition inter et intra-espèces diminuant le succès de reproduction et la survie hivernale.


Problématiques 

L’hirondelle noire est un oiseau insectivore dont la population a subi un déclin important de plus de 90% depuis 1970, entre autres, à cause de la perte d’habitat et de la compétition interspécifique. Elle arrive au Québec pour la nidification vers avril, mais les sites naturels étant difficiles à trouver, elle niche principalement dans des nichoirs artificiels à compartiments multiples. Différents habitats sont propices à l’installation de nichoirs, mais les sites ayant un plan d’eau proche sont à prioriser.

Outre l’hirondelle noire, d’autres espèces d’hirondelles sont présentes au lac Saint-Paul. Des canards nicheurs (ex : branchus et colvert) sont aussi observables en grand nombre. Ces oiseaux ont besoin de sites de nidification particuliers qui se font également rares dû à la perte d’habitats naturels. Cette rareté les oblige à dépenser beaucoup d’énergie dans la recherche de site de ponte influençant leur déclin. 


Les insectes pollinisateurs ainsi que ceux dits auxiliaires sont très importants pour la biodiversité et la pollinisation, mais leur mortalité est en hausse et ils trouvent difficilement des endroits pour se reproduire et/ou pour passer l’hiver. Par exemple, parmi les abeilles, près de 90% sont solitaires, il leur faut donc trouver des emplacements propices pour compléter leur cycle vital. La mise en place d’hôtel à insectes permet de rassembler dans un seul endroit plusieurs habitats optimaux pour une variété d’insectes. 


Objectifs du projet

  1. ​Offrir des habitats optimaux pour les oiseaux nicheurs et les insectes
  2. Sensibiliser les propriétaires à l’importance de la faune aviaire
  3. Maintenir une grande biodiversité au lac Saint-Paul


 Le projet se déroulera pendant l'année 2020.


Partenaires