L'ÉCHO DES 2 RIVES - DÉCEMBRE 2019

MOT DE LA DIRECTRICE 

L’année 2019 qui tire à sa fin, a été une année fort chargée pour le Comité ZIP Les Deux Rives. Cette édition de l'Écho des 2 Rives vous permettra de suivre les travaux de l'équipe réalisées durant les périodes estivales et automnales. L’année 2020 s’annonce tout aussi chargée. Au menu, de nouveaux projets et des projets à poursuivre, et tout cela, au bénéfice du fleuve Saint-Laurent.

En cette période, propice aux remerciements, je tiens à dire merci aux membres du conseil d'administration et toutes les personnes qui collaborent de près ou de loin avec le Comité ZIP Les Deux Rives.​

​Pour terminer, toute l’équipe du Comité ZIP Les Deux Rives se joint à moi pour vous souhaiter de Joyeuses Fêtes !

Bonne lecture

Mylène Vallée

Prenez note que nos bureaux seront fermés du 20 décembre 2019 au 6 janvier 2020. 

IMPLANTATION DE BANDES RIVERAINES AU LAC SAINT-PAUL

Depuis près de 5 ans, le Comité ZIP Les Deux Rives investit de nombreux efforts afin d'améliorer la santé du lac Saint-Paul à Bécancour. En 2019, nous avons poursuivi l’implantation de bandes riveraines, débutée il y a 2 ans. Au total, pour la phase 3 qui s'est déroulée cette année, 20 km ont été ajoutés aux 25 km implantés lors des deux phases précédentes. 

Au printemps dernier, 13 km de bandes riveraines avaient été ajouté par notre équipe dans le bassin versant du lac Saint-Paul. Alors que cet automne, notre équipe a ajouté 7 km de bandes riveraines. 

La phase 3 de ce projet est financée par le Programme Affluents Maritime visant la mise en œuvre d’actions issues des plans directeurs de l’eau qui concourent à la Stratégie Maritime du Gouvernement du Québec. 

Nous tenons à remercier WWF-Canada et la compagnie Loblaw pour leur soutien financier dans ce projet. 

Également, ce projet est financé par la Fondation Alcoa et American Forest.

SUIVI ET ENTRETIEN DES PLANTATIONS DANS LE BASSIN VERSANT DU LAC SAINT-PAUL

L'été dernier, notre équipe a parcouru les 25 km de bandes riveraines implantés en 2017 et 2018 afin de mesurer le taux de survie des arbustes implantés dans les bandes riveraines. Les résultats sont encourageants avec un taux de survie de plus de 70 % . 

Notre équipe a également fait l’entretien de certaines bandes riveraines sur 7 km, aux endroits ou c'était nécessaire, afin de dégager les arbustes plantés et ainsi leur permettre de mieux se développer. 

Nous avons également profité de notre passage pour remplacer des balises qui délimitent les bandes riveraines et en ajouter lorsque nécessaire.  Ces balises permettent aux agriculteurs de mieux respecter leurs bandes riveraines.

Le remplacement d’arbustes morts a aussi été réalisé sur l’équivalent de 3 km de bandes riveraines.

TABLE DE CONCERTATION RÉGIONALE DE L'ESTUAIRE FLUVIAL DU SAINT-LAURENT (TCREF)

Le 19 novembre 2019 a eu lieu le quatrième forum de la TCREF au centre culturel Chartier de Lotbinière. Ce forum a permis de prioriser des actions pour chacun des quatre enjeux suivants : l’accès et la mise en valeur, la qualité de l’eau, la conservation des milieux naturels ainsi que la gestion des rives, du littoral et de la plaine inondable. Ces actions priorisées serviront à raffiner le plan d’action qui est en cours d’élaboration, et à orienter la mise en œuvre des actions. 

Merci à tous de votre présence. 

PLAN DE MISE EN VALEUR DE L’ÎLE MONTESSON À BÉCANCOUR

L’île Montesson est un secteur naturel situé au confluent de la rivière Bécancour et du fleuve Saint-Laurent. En raison de son intérêt écologique et de sa position géographique, la mise en valeur de ce joyau et sa protection sont prioritaires. ​L’objectif de ce projet est donc de réaliser un plan afin de planifier des actions qui permettront de valoriser ce secteur. 

Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution du Gouvernement du Québec et au programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent du Fonds d’action Saint-Laurent.

PLAN D'ACTION POUR LES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES 

​Ce projet, d'une durée de 2 ans, a débuté à l'été 2019. Il vise à détecter et à caractériser les colonies de plantes exotiques envahissantes ciblées (renouée du Japon et phragmite) qui compromettent l'intégrité de dix milieux humides prioritaires en bordure du Saint-Laurent dans la MRC de Bécancour. ​

Les objectifs du projet sont de : 

  • Réaliser un plan d'action concret pour chacun des milieux humides qui permettra d'intervenir directement sur le territoire dans le but de contrôler, d'éradiquer et/ou de prévenir l'envahissement par les plantes exotiques envahissantes ciblées. 
  • Sensibiliser le milieu municipal et les propriétaires concernés aux problèmes reliés à l'envahissement de ces plantes sur le milieu et leur présenter les avenues possibles pour remédier à cette problématique.

Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution du Gouvernement du Québec et au programme maritime pour la biodiversité du Saint-Laurent du Fonds d’action Saint-Laurent. Également, ce projet est rendu possible grâce aux contributions de la Fondation de la Faune du Québec et du Programme Interaction Communautaire. 

SUIVI DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES

Depuis plus de dix ans, le Comité ZIP Les Deux Rives est mandaté par le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) pour effectuer le suivi des plantes exotiques envahissantes dans les milieux humides du fleuve Saint-Laurent. Cette année, le suivi a été réalisé sur 23 stations : 20 sur le territoire de la ville de Bécancour et 3 sur le territoire de la municipalité de Saint-Pierre-les-Becquets.​ Notre équipe a noté la présence de plantes exotiques envahissantes sur 19 des 23 stations visitées. Les plantes les plus fréquemment observées pour ces stations étaient la salicaire commune et le butome à ombelle.

NOUS ÉTIONS PRÉSENTS 

  • 17 juillet : Rencontre du Collaboratif du Saint-Laurent-Table Changements climatiques
  • 27 juillet : Rencontre d’information pour les citoyens en zones inondables de Sainte-Anne-de-la-Pérade
  •  4 septembre : Exercice de priorisation des problématique sur le territoire de l’OBV GROBEC 
  • 11 septembre : Rencontre d’Environnement Mauricie 
  • 17 septembre : Rencontre du conseil stratégique de la TCREF 
  • 4 octobre : Rencontre du Fonds d’Action Saint-Laurent​
  • 9 octobre  : Rencontre pour le Plan de conservation Estuaire d'eau douce​
  • 10 octobre : Exercice de priorisation des problématiques sur le territoire de l’OBV SAMBBA​
  • 17 octobre  : Webinaire sur les démarches en cours d'élaboration des plans régionaux des milieux humides et hydriques​
  • 17 octobre : Rencontre du Comité permanent de la Table de concertation régionale du Lac Saint-Pierre
  • 18 octobre : Rencontre OURANOS pour le projet « Vulnérabilités des communautés à l’érosion et aux inondations le long du tronçon fluvial du Saint-Laurent »
  • 19 octobre : Présentation : « Le Saint-Laurent dans tous ses états » au Forum des Églises Vertes​​​
  • 22 octobre  : Rendez-vous des Organismes de bassin versant
  • 24 octobre : Rendez-vous de l’eau de l’OBV CAPSA​
  • 28 octobre : Rencontre de l’OBV CAPSA pour le projet : « Réduction de l’ensablement pour la pérennité des habitats du poulamon atlantique à l’embouchure de la rivière Sainte-Anne »​
  • 29 octobre  : Rencontre du comité de la rivière Milette​
  • 30 octobre  : Webinaire du Collaboratif Grands Lacs - Saint-Laurent​
  • 5 novembre  : Rencontre du réseau ZIP
  • 7 novembre  : Souper-bénéfice au profit du Trou à Barbotte​ de Bassin versant Saint-Maurice
  • 12 novembre  : Rencontre pour le Salon des sciences
  • 14 - 15 novembre : Congrès annuel de l'Association des biologistes du Québec
  • 22 novembre : Rencontre du réseau des ZIP avec le Collaboratif du Saint-Laurent​
  • 3 décembre  : Rencontre du réseau des Tables de Concertation Régionales (TCR)
  • 3 décembre  : Rencontre du comité de concertation du lac Saint-Paul​