Végétalisation d'enrochement en bordure du fleuve -île du Large

En 2017, un projet de sensibilisation a eu lieu à l’île-du-Large afin de faire connaître les richesses que renferment les milieux humides de ce secteur. Lors d’une journée de sensibilisation, un sondage a été effectué pour connaître l’intérêt des riverains à faire un projet de végétalisation de leur enrochement. La réponse ayant été très positive, le Comité ZIP désire passer à l’action!

PROBLÉMATIQUE

L’absence de végétation dans les enrochements riverains ont plusieurs impacts négatifs sur l’écosystème fluvial. En effet, en plus de favoriser l’augmentation de la température de l’eau, ils offrent un milieu pauvre en biodiversité et s’avèrent être des zones préférentielles de développement des espèces invasives comme la renouée du Japon (Evette et al., 2015).


La végétalisation d’enrochement offre plusieurs avantages :

  • Elle permet le retour d’une certaine biodiversité faunique et floristique;
  • Elle offre un corridor de déplacement et une connectivité avec les milieux environnant;
  • Elle diminue la possibilité de développement des espèces exotiques envahissantes;
  • Elle remplit une fonction de stabilisation : la présence des tiges et des racines qui s’agencent autour des blocs contribue à renforcer la structure de l’enrochement. 


Les citoyens touchés par ce projet recevront une lettre d'information d'ici la fin avril 2019. Surveillez votre boîte aux lettres !



Partenaires