Aménagement d'un habitat pour la perchaude dans les milieux humides de l'île Valdor

​Les marais de l’île Valdor sont identifiés comme des sites de frayère pour plusieurs espèces de poissons : la barbotte brune, le crapet-soleil, le crapet de roche, le grand brochet, le grand corégone, la marigane noire, le meunier noire et la perchaude. Or, puisque plusieurs modifications ont eu lieu sur l’île, naturelles et anthropiques, nous nous sommes intéressés à la connectivité entre ces zones de frayère et le fleuve Saint-Laurent.

Étape 1

Réaliser une analyse de connectivité afin d'évaluer si des actions doivent être entreprises pour améliorer la connectivité entre les milieux humides de l'île Valdor et le fleuve.

Étape 2

Cibler des actions à entreprendre pour améliorer la connectivité entre les différents milieux humides de l'île et avec le fleuve.

Étape 3

Réaliser les actions ciblées.

Suite à l'arpentage des différentes zones de connectivité entre les marais et le fleuve et à l'analyse des résultats, différentes actions ont été ciblées:

​- Remplacement de 5 ponceaux de trop faible diamètre pour assurer la libre circulation des poissons;

- Reprofilage d’un talus en érosion et stabilisation par génie végétal;

- Stabilisation de talus à l’aide de végétaux;

- Création d’un herbier semi-aquatique pour favoriser la ponte des perchaudes.


Partenaires