Plan de conservation des habitats fauniques du secteur de l'île Carignan et de l'île Valdor

Situées dans les limites Ouest la municipalité de Champlain, l'île Carignan et l'île Valdor constituent un refuge de première importance pour la faune puisqu'elles sont occupées par des milieux humides composés de différentes séquences végétales, offrant une grande variété d'habitats. En effet, ce territoire est à la fois composé de marais, de marécage, d'herbier aquatique et d'eau peu profonde, ce qui favorise la diversité des espèces fauniques et floristiques que l'on y retrouve.

Pourquoi travailler à cet endroit ?

Bien qu'il soit doté d'habitats fauniques primordiaux, ce site est néanmoins en proie à des pressions qui sont susceptibles de compromettre son intégrité écologique. Entre autres, l'île Carignan subit d'importants changements morphologiques qui sont engendrés par la fluctuation des marées, les inondations saisonnières ainsi que la navigation.


Également, dans la zone étudiée, Gaz Métro a réalisé en 2006 un projet de gazoduc reliant la rive nord à la rive sud. Le promoteur a déboisé sur l'île Carignan une emprise permanente d'une largeur de 50 mètres, qui s'étale de la berge sud à la berge nord de l'île (130 mètres). Lors des travaux d'installation du gazoduc, certaines manœuvres ont pu déranger les habitats fauniques en place (jetées, machinerie, coupe de bois, etc). Sur l'île Valdor, un suivi des plantes envahissantes réalisé par notre organisme révèle que plusieurs plantes envahissantes se trouvent dans le secteur, et ce dans de fortes proportions. Aussi, il existe dans le territoire à l'étude une zone de villégiature d'importance qui est susceptible d'engendrer des impacts négatifs sur les habitats fauniques.

Les cours d’eau Dollard et de l’Arbre-à-la-Croix se jettent dans les milieux humides de l’Ile Valdor. Ces cours d’eau de nature agricole apportent une charge en sédiments dans les milieux humides et ainsi jouent un rôle important dans la dégradation des milieux humides.

Le Comité ZIP Les Deux Rives, ainsi que ses partenaires, ont décidé d’élaborer un plan de conservation des habitats fauniques du secteur de l’île Carignan et de l'île Valdor. Le but de ce plan de conservation est d’assurer une protection et un maintien des habitats fauniques qui sont présents sur ce territoire.

Afin de freiner la dégradation des milieux humides, une sensibilisation des propriétaires du milieu et des agriculteurs qui cultivent dans les bassins versants des ruisseaux Dollard et de l’Arbre-à-la-Croix a aussi été recommandée dans le cadre du plan de conservation.


Résultats:

Le plan de conservation a été déposé en février 2012 et il a mené à d’autres projets dans le secteur.
Autres projets en lien avec le plan de conservation : Campagne de sensibilisation des résidents de l’île Valdor, Conservation volontaire à l’île Valdor et à l’île Carignan, Projet agroenvironnementale dans les bassins versants des ruisseaux Dollard et de l’Arbre-à-la-Croix.


Partenaires